Réseaux: un nouvel outil pour signaler les problèmes (fixe, mobile, internet, postaux)

Reconquête de la châtaigneraie: les aides du PNR
13/10/2017
Tri des déchets, gestion des encombrants, encore des progrès à faire!
06/11/2017
Voir tout

Réseaux: un nouvel outil pour signaler les problèmes (fixe, mobile, internet, postaux)

L’arcep, autorité de régulation des communications électroniques et des postes lance aujourd’hui un espace de signalement  « J’alerte l’Arcep » qui permet à tout un chacun, particulier ou élu, entreprise ou collectivité, de l’alerter des dysfonctionnements rencontrées avec les opérateurs fixes, mobiles, internet, de courrier et de colis.

Cette plateforme répond à plusieurs objectifs. :

– pour les utilisateurs, elle ouvre l’opportunité de faire peser leur expérience dans la régulation du marché, pour inciter les opérateurs à améliorer leurs services et à développer leurs réseaux. Elle leur permet également d’obtenir rapidement des conseils adaptés à leur situation ;

– pour l’Arcep, les alertes recueillies permettront de suivre en temps réel les difficultés rencontrées par les utilisateurs. Elle pourra alors s’appuyer sur les récurrences des dysfonctionnements rencontrés, et détecter des pics ou des signaux faibles pour cibler son action et être plus efficace dans ses actions de régulation vis-à-vis des opérateurs.

– jalerte.arcep.fr : lancée ce jour, ce nouvel outil permet à chacun, particulier ou élu, entreprise ou collectivité, d’alerter l’Arcep des dysfonctionnements rencontrés dans leurs relations avec les opérateurs fixes, mobiles, internet et postaux.
Cette plateforme est associée à un second outil, monreseaumobile.fr  lancé le 18 septembre sur toute la France métropolitaine, qui permet de comparer la couverture et la qualité de service des opérateurs ;

L’Arcep est convaincue que, pour exercer sa mission, elle doit être à l’écoute des utilisateurs des réseaux internet fixes, mobiles et postaux, pour savoir détecter les signaux faibles, informer de la manière la plus fine et la plus transparente possible pour faire de chaque citoyen un micro-régulateur. C’est l’objectif de la régulation par la data, un nouveau mode d’action qui complète les outils traditionnels du régulateur. Son principe : utiliser la puissance de l’information afin d’orienter le marché dans la bonne direction. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *