Maladie de Lyme
13/10/2017
Reconquête de la châtaigneraie: les aides du PNR
13/10/2017
Voir tout

Faire face à la sécheresse

Nous avons eu le plaisir d’avoir de très beaux jours depuis le printemps mais la nature a terriblement besoin d’eau, les arbres et les plantes souffrent de la sécheresse, et pour les cultivateurs, la situation peut être critique. J’ai découvert il y a quelques temps  un produit que je trouve extraordinaire, le POLYTER. C’est une folle invention qui a vu le jour dans les années 80 grâce à Philippe Ouaki Di Giorno, un horticulteur français installé dans le Gers, qui fait des miracles à travers le monde. Personnellement, je l’ai essayé et je vois une nette différence entre les plantes ou arbres qui en bénéficient et les autres, il n’y a pas photo. Alors je me permets de vous transmettre l’info car je suis persuadée qu’une fois que vous l’aurez essayé, vous l’adopterez et vos cultures ne souffriront plus du manque d’eau.

Pour voir l’inventeur parler de son produit lors de l’émission Folie passagère sur France2 ou sur le Journal de France 2:

vidéo émission Folie passagère France 2

Journal de France 2


Qu’est-ce-que le Polyter?

C’est un Hydro rétenteur Fertilisant (NPK et des oligo-éléments Bo Cu Fe Mn Mb Zn)

qui peut gonfler et retenir jusqu’à 500 fois son volume en eau. Philippe Ouaki Di Giorno estime que son invention permet d’économiser de 50 à 80 % d’eau tout en augmentant les rendements jusqu’à 30 %.

C’est un produit adapté à toutes les plantes, il est biodégradable, non toxique et sans danger (destruction par les bactéries du sol et les U.V), et non-issu de manipulations génétiques. Il permet:

  • une diminution importante des quantités d’eau utilisées
  • la lutte contre les phénomènes d’érosion, de dégradation et de désertification des sols
  • la revégétalisation et la reforestation de zones arides et désertiques
  • la revégétalisation et la reforestation de tout types d’espèces et de variétés
Il ne peut être en aucune manière comparé aux polymères hydro-rétenteurs de l’industrie, fruit d’une simple transposition à la production végétale pouvant aider à une amélioration de la rétention en eau des substrats à faible réserve, mais, dont les effets négatifs sont bien plus lourds de conséquences pour la plante que l’avantage relatif apporté au support de culture.

Conscient de la puissance de son invention, Philippe Ouaki Di Giorno garde la tête froide, respecte ses convictions et ses valeurs éthiques. De ce fait, il continue à fabriquer son produit lui-même dans sa petite usine et refuse catégoriquement de céder ses brevets aux grosses compagnies agroalimentaires, même pour des sommes considérables. Son ambition n’est pas de devenir riche mais d’aider à faire pousser des plantes plus facilement, en faisant des économies et sans gaspillage.

« Je ne veux pas que ma technologie appartienne à un grand groupe. Je veux pouvoir continuer de me regarder dans la glace », précise Philippe.

http://www.polyter.net  ou   http://www.polyter.com (site disponible dans 18 jours)


Pour quelles cultures?

Son utilisation est préconisée pour les cultures en serre, en pépinière, de pleine terre, industrielles et/ou maraîchères, espaces verts, terrains sportifs, parcs, golfs, gazon en semis et placage, massifs floraux de pleine terre, plantation des arbres et arbustes, repiquage de jeunes plants, reforestation de zones arides (dune), repeuplement forestier, substrats de toute nature destinés aux semis, aux plantes en pots ou conteneurs, aux cultures hors-sol, à la végétalisation de zones en pente (talus, versant de colline, terrils).

Comment ça se présente?

Sous la forme de granulés qui après hydratation apporteront 3 éléments essentiels au développement des plantes: l’eau, les
fertilisants et l’aération du sol
 en relation avec la mécanique de gonflement du produit. POLYTER est efficace pour les végétaux après association avec leurs racines. La durée nécessaire à < la greffe > est de 2/3 semaines dans des conditions habituelles. Pendant cette période, les apports d’eau seront normaux selon les possibilités de l’endroit, la réduction des quantités d’eau offertes à la plante pourra intervenir ensuite.
L’efficacité de POLYTER  est démontrée avec tout support de culture. Pour certaines applications, le produit peut être préalablement hydraté ce qui permet une association plus rapidement efficace avec les racines de la plante, une meilleure mise en place et répartition dans le substrat et I’absence de compétition entre la plante et le produit par rapport à l’eau disponible.
En création ou sur les végétaux en place POLYTER s’utilise
– pour les substrats destinés aux semis, repiquage et rempotage (dosage 2 g par litre de terre)
– en apport localisé dans le trou de plantation ou le sillon de culture
– en mélange dans la couche superficielle du sol
– par carottage du sol dans la zone d’activité racinaire.

 “Le Polyter est un cristal qui enveloppe les racines pour faire corps avec la plante. Non seulement il la protège, mais il lui sert aussi de réservoir d’eau et de nutriments, dans lequel elle peut puiser selon ses besoins”, nous explique Philippe Ouaki Di Giorno, inventeur du produit. Biodégradable, le Polyter a également l’avantage de s’adapter à tout type de sol et tout genre de culture. Et cerise sur le gâteau : le Polyter améliore considérablement le rendement des plants, que ce soit en quantité ou en qualité.

Le produit a d’ailleurs fait ses preuves aux quatre coins du globe : du Japon au Brésil, en passant par les Emirats arabes unis, la France et le Sénégal. “C’est grâce à ce procédé que nous avons transformé le Sahara en oasis”, raconte l’inventeur, en brandissant des photos de la fameuse cité Al Jouamaïrah de Dubaï.

 

 

2 Comments

  1. elyane eschalier dit :

    le polyeter semble extraordinaire; je vais en commander!!

  2. BOLOGNINI dit :

    Je confirme SUPER PRODUIT ce polyeter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *